Voyage

L’art de la guerre à Barcelone – Jour 2 et 3

Barcelone panorama

Bonjour à tous,

Je reviens encore une fois, à une semaine d’intervalle, sur mon week-end à Barcelone. Si dans mon article précédent je vous racontais ma première journée, cette fois-ci, je vais vous présenter les jours suivants, à savoir le samedi, placé sous le signe de l’art, de l’histoire et du sport, et mon shopping du dimanche matin.

L’histoire, le sport et l’art

Le Castello de Montjuic

Castello Montjuic entrée

Castello Montjuic

Nous avons commencé la journée par prendre le téléphérique, avec une magnifique vue sur tout Barcelone encore une fois, pour nous rendre dans les hauteurs du parc Montjuic. Le Castello (château) surplombe toute la ville et est perché sur une colline. Les jardins sont jolis, bien qu’un peu stricts par endroits. L’horizon est beau, tout est si prenant. Dans le temps, l’emplacement devait aider à repérer les ennemis qui souhaitaient assiéger la ville et de se défendre facilement. Cela m’a fait penser exactement à la description que j’avais décrite dans un de mes anciens manuscrits d’héroïc-fantasy. D’ailleurs, depuis, j’ai eu une soudaine envie de me remettre à l’écriture (si j’ai le temps, haha).

1992, les Jeux Olympiques

Stade olympique

C’est l’année de ma naissance que Barcelone a accueilli les Jeux Olympiques. En toute bonne spectatrice qui les a regardé à la télévision cette année, j’étais très curieuse de me rendre au stade olympique. Il ne se trouve pas très loin du Castello, mais il nous en a fallu du temps pour y descendre car c’est très mal indiqué. Alors que nous longions l’entrée principale, nous entendions de la musique et des annonces de départs olympiques. Nous pensions qu’il y avait un spectacle qui se préparait mais en fait, pas du tout. Ils organisent des découvertes des activités sportives pour tout le monde, dont l’athlétisme, le tir à l’arc ou encore des voitures handisport (à gauche en tout petit sur la piste). Nous nous sommes posés là pour nous reposer quelques minutes, observant les tous petits courir aussi vite que possible.

La folie de l’art

Fondation Miro

Dans les alentours du stade se trouve la Fondation Miro, recommandée par mes parents. Je ne suis pas une fine connaisseuse d’art, mais ce dernier est omniprésent à Barcelone et il est impossible de le rater. Du coup, j’ai insisté auprès de mon père pour visiter la Fondation, sans être réellement très renseignée sur le style de Miro, cet artiste peintre dont j’ai beaucoup entendu parlé, forcément.

Fondation Miro peinture

Les premières salles représentent ses oeuvres d’art avant la période franquiste, pendant son exil à Paris et sa vie dans un petit village espagnol aussi. Ce ne sont pas mes préférées car la majorité sont très étranges, très floues et peu évocatrices pour moi. Je ne retrouve que très peu les éléments du titre de l’oeuvre et c’est perturbant. Au fil des salles, son art se « précise », il change. Il devient plus brutal, toujours aussi abstrait mais déjà plus plaisant à l’oeil.

Fondation Miro fontaine mercure

L’oeuvre d’art qui m’a le plus fascinée, c’est la fontaine de mercure de Calder. Je pouvais rester des minutes à observer le mercure couler, former de petites gouttes grises et luisantes. C’était vraiment très beau.

Musée et fontaines

Musée d'art national fontaines

Après une petite pause suite à la visite, nous sommes repartis en direction du musée d’art national de Catalogne. Un monument imposant et très beau, surplombant de nombreuses fontaines, dont celle qui sert au spectacle de la fontaine magique le soir, à la tombée de la nuit. Un jeu de jets d’eau enluminés par les spots colorés, qui dure pendant un quart d’heure, dont j’ai profité à chaque seconde.

Un shopping portuaire

Shopping Desigual

Le dimanche midi, nous avons profité de l’unique ouverture des magasins dans le centre commercial sur le port pour faire un peu de shopping. Et bien évidemment, impossible de ne pas passer par la boutique Desigual, marque dont Barcelone est le berceau et pour laquelle j’ai travaillé en tant que vendeuse fut un temps. Je n’y ai trouvé qu’un foulard tout doux, même s’il y avait des pièces intéressantes, mais qui ne m’allaient pas, malheureusement. Et rien de très excitant dans les autres magasins. Donc avant de revenir à l’hôtel prendre nos valises et de nous rendre à l’aéroport pour terminer ce magnifique petit week-end familial, nous nous sommes posés sur une terrasse et profité d’un dernier plaisir espagnol. Le chocolat chaud pour ma part.

Et vous, êtes-vous allé à Barcelone ?

Quels endroits avez-vous visité ?

N’hésitez pas à commenter !


A bientôt !

SD Van Aalten.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s