Beauté·Santé

Et soudain… une brûlure au second degré

19h25, les pâtes sont cuites, il faut les sortir de la casserole. Le manche attrapé, un geste simple pour enlever la casserole du feu et soudain… la chaleur. Sur la cuisse. L’eau bouillante vient de se renverser, suite à un geste visiblement trop brusque et voilà, c’est la brûlure au second degré !

19h26, sous la douche, le pommeau tenu et l’eau froide qui ruisselle sur la brûlure, la douleur s’estompe.

19h35, la brûlure est trop chaude et ça ne cesse de piquer. A nouveau, l’eau froide calme cette sensation désagréable. Un quart d’heure plus tard, l’huile essentielle de lavande aspic vient terminer ce soulagement.

Brûlure lait réparateur lavande

Bonjour à tous,

Vous l’aurez peut-être compris, la semaine dernière je me suis brûlée la cuisse avec l’eau de mes pâtes. C’est la première fois que je me brûle aussi fort, au second degré, outre le coup de soleil de mes 11 ans dont je me souviens encore (tout comme les cloques qui allaient avec…). Je voudrais donc vous présenter deux produits que j’ai utilisé pendant cette semaine pour réduire et soigner ma brûlure.

L’huile essentielle de Lavande Aspic

Brûlure lavande aspic

De cette huile essentielle de Lavande Aspic, je vous en ai déjà touché quelques mots dans un précédent article. Elle est vraiment très pratique et je pense qu’elle m’a vraiment beaucoup aidé, surtout samedi soir juste après la brûlure. Pendant une heure, je mettais une goutte sur la blessure et ensuite, toutes les demie-heures, deux gouttes et ce, jusqu’au coucher. Grâce à cela, je crois que j’ai évité les cloques qui pointaient le bout de leur nez tout au début. Ma peau devenait légèrement blanche à certains endroits et j’avais l’impression d’avoir des boutons. Et bien le lendemain matin, je n’avais rien ! Les jours suivants, j’appliquais deux gouttes trois fois par jour.

Attention, les huiles essentielles ne sont pas à utiliser sans précaution. Mal appliquées, elles peuvent être nocives, voire toxiques. J’ai de la chance d’avoir une maman aromathérapeute qui s’y connaît et qui a pu me donner la posologie adaptée. Mais je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde, alors je vous conseille vraiment de vous renseigner auprès d’un professionnel de santé ! C’est très important.

Le lait réparateur après-soleil d’A-derma

Brûlure lait réparateur A-Derma

Ce lait réparateur après-soleil de la gamme Protect AH d’A-Derma, je vous en ai déjà parlé dans un autre article également. Comme je n’avais pas de Biafine à la maison et qu’une peau brûlée a besoin d’hydratation, quoi de mieux qu’un lait hydratant, réparateur et apaisant qui traite la peau après une exposition au soleil ? Bon, ce n’est certainement pas la même action mais cela aide beaucoup je trouve. A chaque application, la fraîcheur de la texture fluide donnait une sensation d’apaisement à ma brûlure et permettait de l’hydrater, grâce à l’acide hyaluronique contenu dans sa formule. Pour une bonne efficacité de ce lait après-soleil, je l’ai appliqué plusieurs fois par jour, autant que je le pouvais.

L’évolution de la brûlure au second degré

Brûlure au second degré évolution

Comme vous pouvez le voir, ma brûlure s’est réduite assez rapidement. Elle faisait 10cm sur 6cm samedi soir et 9cm sur 3cm jeudi soir. Quant à la sensibilité de celle-ci, elle l’est de moins en moins chaque jour. J’avais beaucoup peur des frottements avec mes pantalons et de la douleur que cela pouvait provoquer. Au final, j’ai été surprise parce que je n’ai pas eu beaucoup mal. Je continue encore à utiliser mes deux produits car comme prévu, ma brûlure au second degré ne partira pas avant deux, voire trois semaines.

Pour conclure,

Brûlure lavande lait

Si ce petit accident domestique de la vie de tous les jours vous arrive, je vous conseille de réagir le plus rapidement possible. Ne paniquez pas (ce qui a été mon cas) même si c’est tentant. J’ai trouvé un article intéressant qui résume bien tous les bons réflexes à avoir dans le cas d’une brûlure au second degré.

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une telle situation ?
Qu’avez-vous fait ?
N’hésitez pas à commenter !


Signature blog

Publicités

2 réflexions au sujet de « Et soudain… une brûlure au second degré »

  1. Ohlalala ! J’ai mal pour toi rien qu’à te lire ! La plaie a bonne mine, tes remèdes ont l’air très efficaces ! Je t’envoie des ondes de cicatrisation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s