Voyage

Varsovie, une ville chargée d’histoire

Bonjour à tous, après l’article sur Cracovie la semaine dernière, je reviens pour vous parler de mon périple polonais. Aujourd’hui, je voudrais vous présenter la capitale, Varsovie, une ville que j’ai plaisir à redécouvrir à chaque fois que j’y suis. Elle me surprend tout le temps. D’autant plus que cette fois-ci, comme pour Cracovie, nous avons eu un guide passionné qui nous a parlé de son histoire.

Varsovie palais royal

Vieille ville et histoire

Je commence mon petit tour par la Vieille Ville de Varsovie, inscrite dans le patrimoine de l’Unesco, puisqu’elle a été entièrement reconstruite à l’identique (et ça, c’est le plus important) après la Seconde Guerre Mondiale. Ainsi, vous n’en aurez peut-être pas l’impression mais tout a été bombardé, brûlé et rasé par les Nazis et donc, bâti à nouveau pendant le communisme. C’est le matériel utilisé – le même que d’avant guerre – qui donne une image de vieux et authentique aujourd’hui.

Varsovie palais présidentiel

La Vieille Ville de Varsovie, située au bout de la longue Avenue de Cracovie où il y a le palais présidentiel, est entourée par des remparts nommés « Barbakans ». Elle renferme plusieurs églises et cathédrales de style différents, et aussi quelques places dont celle où se trouve le Palais Royal et une autre, la place du marché, avec une statue d’une sirène qui est l’emblème de la ville. Comme vous pouvez le voir, toutes les maisons ont des couleurs différentes et beaucoup de détails sur les murs. J’en découvre de nouveaux à chaque visite ! Sur la place du marché, les couleurs étaient importantes et permettaient de connaître l’activité de la famille commerçante qui y vivait et vendait ses produits.

Varsovie Vieille Ville

Varsovie Sirène

(Re)découvrir Paris

Varsovie, capitale royale

La ville de Varsovie est devenue la capitale de la Pologne lors du règne d’un Roi suédois (qui était aussi Roi de Pologne, donc), qui voulait se rapprocher de la Suède. De plus, il appréciait beaucoup Varsovie et s’y est installé. L’été, le Roi et ses descendants, avaient une résidence dans un parc proche du centre-ville qui s’appelle « Lazienki« , ce qui veut dire « Salle de bain« . En effet, il y a beaucoup de lacs dans le plus grand parc de la capitale. C’est également l’endroit où les nobles venaient « prendre le bain » (d’où le nom). Chose surprenante, vous pouvez y croiser des paons ! C’est aussi là-bas que se trouve la statue la plus célèbre de Frédéric Chopin, qui est né et a vécu dans cette ville pendant son adolescence avant de venir en France (oui, oui Chopin était franco-polonais !).

Varsovie Chopin

Cracovie, ville royale

Varsovie d’après-guerre

L’histoire de Varsovie est très liée à celle du peuple juif. Avec la ville de Lodz, c’est là aussi où se trouvait le plus grand ghetto de Pologne pendant la Seconde Guerre. Celui-ci était séparé en deux parties, la petite et la grande, par une route que les Nazis empruntaient pour joindre un point central de la capitale. Une passerelle au-dessus de cette rue a été bâtie pour passer d’un côté à un autre. Le ghetto a été construit en 1940 et détruit en 1943. Il était entouré de hauts murs de pierre mais à certains endroits de la ville, de bois. Il y a quelques restes de ces murs et vous pouvez aussi (pour quelques temps encore avant que cela ne soit probablement détruit) les immeubles dans lesquels vivaient les juifs.

Varsovie Mémorial Shoah

En juillet 1943 et ce, pendant deux mois, les allemands ont commencé la déportation des juifs vers le camp d’extermination de Treblinka. La place de Varsovie d’où partaient les trains se nommaient alors « Umschlagplatz ». Aujourd’hui, il y a un mémorial de la Shoah à cet endroit (désolée pour l’image pas très droite, by the way). Au-dessus, il y a une stèle avec des arbres cassés, ce qui veut rendre hommage à ceux partis d’une manière inattendue. Au fond, en revanche, le mur est séparé pour laisser entrevoir un arbre, signe de la vie. De la vie qui reprend après l’horreur.

La modernité s’invite dans l’histoire

Varsovie modernité ancienneté

A ce jour, Varsovie est une ville dynamique et une capitale économique pour la Pologne. C’est un endroit qui bouge et où de nouveaux gratte-ciels sont construits. Le quartier des affaires se situe dans le centre, entourant le Palais de la Culture, « cadeau des Russes » au temps du communisme. Cela peut donner de jolies perspectives comme celle au-dessus (bon d’accord, il faisait pas très beau ce jour-là…).

Varsovie Stade

Le stade de Varsovie a été terminé en 2012 pour l’Euro de football qui avait lieu en Pologne (et en Ukraine…). Il a une forme de nid d’aigle, oiseau fort et surtout, emblème du pays. Il possède également un toit rétractable pour faciliter les jeux par temps de pluie. Si ce stade a déjà été rentabilisé en cinq ans de fonctionnement, il n’est pas suffisamment grand pour accueillir certaines disciplines et surtout, pour être considéré comme olympique.

Barcelona, mia, mia !

Pour conclure, j’espère que mes récits historiques de la ville vous ont plu ! J’ai appris la majorité grâce au guide, Lukasz Misiurkiewicz. Si vous allez à Varsovie et souhaitez visiter avec un guide francophone, je vous le conseille vivement. Il adaptera le parcours selon ce que vous voulez voir et ce qui vous intéresse. Et croyez moi, il y a énormément de choses à découvrir dans cette capitale !

Bonne visite !

A très vite.


Signature blog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s